Friday, March 13, 2009

les japonais aiment la biere (et pas qu'un peu)

Aujourd'hui un peu de retard mais il se trouve que ma soirée jap' m'a épuisée... mercredi soir donc, était prévue une soirée avec le "team" de Fugioka (le site a coté de Sanage ou je suis pour l'instant), et ils voulaient m'inviter. On avait rdv dans un restaurant traditionnel japonais a Nagoya, 20 personnes a peu pres. Au debut, quand tout le monde était sobre, un des managers a fait un discours ou il me remerciait d'etre venue -enfin boire et manger gratos, étant francaise, c'est pas quelque chose que je refuserai- esperait qu'on allait faire du bon boulot ensemble et que je leur apprendrai l'anglais -lol. avec mes bases c'est pas gagné- . Tres vite j'ai compris qu'ils allaient etre vite pompettes les collegues... et ca a pas loupé. La biere, les japonais ils adoooorent ca! je ne sais pas combien de pichets ils ont bus mais au bout d'une demi heure tout le monde était bourré, c'était un bordel incroyable... parce qu'il faut savoir qu'un japonais bourré est tres, tres bruyant.  Mais c'est amusant parce qu'il n'y a pas de "clans" managers et employés, non, dans ces soirées, les managers sont autant voir BEAUCOUP plus bourrés que les autres et la soirée se déroule a base de chansons paillardes japonaises et claques dans le dos. 
Une fille était meme franchement marrante, elle criait sans arret et est sortie du resto en titubant franchement. D'ailleurs ca me faisait marrer parce qu'ils me demandaient si j'étais "drunk" devant le boss et moi, un peu perturbée par les rapports hiérarchiques je disais "non, non"... enfin c'était pas faux... 4 ou 5 verres de vins blancs me font pas hurler de rire ou danser sur la table...pas comme certains! :)

A coté de moi il y avait un mec du meme service que moi que je ne connaissais meme pas mais qui parlait tres bien anglais, du coup on a fait la conversation pendant la soiree... il m'a expliqué qu'il était parti 1 an en belgique, avait laissé sa copine au Japon, que ca avait pas été facile... et que sa copine écoutait du "chadanavoule". J'ai mis 10min avant de comprendre qu'il voulait dire "Charles Aznavour"...
Vers la fin du repas, il y eut quelques discours de managers puis employés... et attention, alors que tout le monde est plus que pompette, les managers se lancent dans des discours du type "il faut qu'on donne le meilleur de nous meme pour rendre Toyota encore plus fort demain" je me croyais a un discours présidentiel ou encore un discours de gourou de secte... et plusieurs personnes désignées se sont levées tour a tour pour dire qu'elles se donneront a fond et blablabla... moi je me resservais un verre de vin en pensant "pourvu qu'on me demande rien". 

Apres le resto, tout le monde étant completement bourré, ils décident de se rendre au karaoké pour finir la soirée... on m'invite mais je décline l'offre poliment pretextant qu'il était tard (23h) et que mon "maraaai" m'attendait... et puis il faut dire que j'étais crevé de mes courtes nuits précédentes et passablement émechée par mes quelques verres de vin dont je ne suis plus habituée. 4 min plus tard, Oshima, mon boss, revient vers moi en me disant: "pas de soucis, j'ai appellé ma femme elle viendra nous chercher apres le karaoké donc tu peux venir avec nous". Je n'ai pas insisté sur le fait que ce n'était pas la peur de manquer le dernier train qui me faisait rentrer maintenant mais l'envie de dormir, et me souvint qu'avec un japonais, les négociations étaient toujours difficiles.
Donc, direction le karaoké. De la, les derniers alcoolisés se sont lachés les cordes vocales a base de musiques japonaises romantico-incompréhensibles, pendant une petite demi heure. Apres quoi Oshima nous a conduit vers un taxi, qui nous déposa a Fugioka, ou attendait sa femme. Ils ont du comprendre que j'étais fatiguée - ou alors ma tete leur a donné un indice- puisqu'ils m'ont dit tout de suite qu'ils me déposaient en premier. Tant mieux, parce que sur le trajet je m'endormais deja...

Bref soirée tres sympa.

Le lendemain, moins. Trop fatiguée, je me suis shootée a l'acerola et a la cafeine, et quand ma journée s'est terminée, j'ai rejoint mon lit que je n'ai pas quitté de la soirée - ca m'a fait pensé a tes journées de boulot maman... ou tu montais au lit directement en rentrant. Maintenant je comprends..! - 

En tout cas le coup de la boite en carton a tres bien marché. Des le lendemain on m'a donné un boulot a faire en 1 semaine! Tant mieux, ca m'a bien occupé... par contre aujourd'hui ils m'ont un peu titillé les jap... a 10h20, en revenant de ma pause clope, on m'annonce qu'il y a "meeting" a 10h30. "it's not a problem..?'' -non, biensur, j'ai juste 35 pages a imprimer en 10 min tout va bien...c'est pas comme si vous aviez attendu la derniere minute pour me le dire...-  mais ceci dit ils ont été apparemment impressionné de la quantité de travail que j'avais... moi, "rapide", c'est bien la premiere fois que j'entends ce genre de compliment..!!!!
Et rebelote a 17h15, ils viennent me voir pour me dire qu'ils voudraient choisir les foulards tout de suite vu que lundi je ne serai pas la... et "oh pas de bol" ils me demandent de réimprimer 2 trucs sur le traceur... résultat, j'ai finie a 18h30... ceci dit maintenant que  j'ai compris le systeme du pointage, je peux vous dire qu'étant sortie a 18h25, j'ai descendu le plus lentement possible les 4 étages, suis passée par les toilettes, histoire de pointer a 18h31 et donc payée jusqu'a 18h45 (lire le post d'avant). Héhé... pas folle la guepe.

Et me voila partie pour un week-end de 3 jours!!!!! et normalement nous partons a Kyoto avec mon chéri...!
Un petit message juste pour maman dont j'ai recu le colis contenant 2 gros livres -taille bible-, 4 autres packs de café, 4 de pates...un bloc de foie gras et...UNE BOUTEILLE DE CHAMPAAAAAAAAAAAGNE!!!!!!!! Merci moun!!!!! ce soir, je bois a ta santé...!!!! mais que ferais je sans des parents aussi extra que les miens...??!!!

A suivre!

1 comment:

  1. CARLEVARIS Mila & StephaneMarch 13, 2009 at 11:37 PM

    Kyoto est superbe , surtout en se promenant avec les djeuns au bord du fleuve dont je ne me souviens plus du nom (vite wikipedia à mon aide). Et ensuite monter sur les hauteurs pour profiter d'une ville "pulito" et sans pollution .Le bonheur quoi .

    ReplyDelete