Saturday, March 21, 2009

Humeur sombre au pays de la lumiere...

J'ai été un peu radine d'écriture ces derniers temps, mais je dois dire que nous affrontons notre premiere phase difficile... il fallait bien qu'elle arrive; apres tout on ne fait une véritable expérience comme celle la, non pas uniquement avec des bons moments, mais aussi dans la gestion des coups durs. Et puis c'est aussi comme ca qu'on solidifie notre tout jeune couple... alors on continue, en se soutenant l'un et l'autre..."veni, vidi, vici" sera notre devise.

Vu que ce blog est une facon de faire part de notre expérience pro et perso, mais aussi de communiquer ce que l'on ressens a nos proches, ce message sera pour toi ma petite Mamé...le téléphone étant trop difficile, ca sera par écrit que je serai pres de toi...en esperant que papa pourra te lire ces mots...

Ces derniers jours, depuis que tu es entré a l'hopital, je ne cesse de penser a toi... je donnerai beaucoup pour etre a tes cotés en ce moment, te prendre la main, et te rappeler tous les souvenirs que nous avons partagés ensemble...et je resterai surement des jours entiers vu la quantité qu'il y a! 
Tu as traversé a mes cotés mon enfance, main dans la main...comme quand je suis partie pour le Japon, c'est main dans la main qu'on s'est dit au revoir... quand j'étais petite, mes pleurs, mes angoisses, mes larmes, tu savais comment me les faire oublier; mes sourires, mes joies, tu les partageais avec moi; mes ambitions et mes esperances, tu les soutenaient avec moi... c'est a toi que je dois mon grand sourire constant, toi qui m'a appris a le garder et le montrer sans arret aux gens, comme s'il allait éclairer le monde... je ne pouvais avoir meilleure grand mere que toi, qui m'a toujours défendue devant tout le monde, excusant mes erreurs, vantant mes qualités...
Avec toi, je me suis toujours sentie comme une petite princesse... et comme toute princesse, tu voulais pour moi un prince charmant... quand je t'ai présenté Matteo, tu m'as dit que c'était Lui, et tu lui as demandé de bien prendre soin de moi, meme si tu n'avais "pas réussi a m'apprendre comment etre une bonne femme d'interieur"...il s'en souvient bien et on en parle souvent en rigolant! On parle tres souvent de toi, du petit bout de femme pleine de force et de douceur que tu es...et que tout le monde aime... moi la premiere.
Alors, petite Mamé, saches que je pense a toi chaque jour, chaque instant, aussi fort que possible afin que tu puisses peut etre ressentir ma présence a tes cotés... 
les kilometres nous séparent, mais mon coeur restera toujours pres de toi...
Je t'aime.

Ta petite fille a qui tu manques...

1 comment:

  1. Bon retablissement ,bises à ton papa

    ReplyDelete